5 conseils-clés pour assurer le succès de votre gestion administrative et financière

_(300 × 300 px)

Quand ce n’est pas notre force, la gestion administrative et financière peut comment dire… Donner de sérieux maux de tête. Mais avant de passer votre budget dans les Advils, on a quelques conseils !

Cet article a vu le jour grâce à la précieuse collaboration de Martine Robillard, conseillère-formatrice à l’ÉEQ. 

 

5 conseils-clés pour assurer le succès de votre gestion administrative et financière !

 

1. Soyez à l’ordre et faites l’état des lieux régulièrement

 

Être à jour dans vos finances est une façon bien simple de cultiver une paix d’esprit indispensable. Vous êtes entrepreneur.e, vous avez déjà la tête pleine ! Être à l’ordre vous permet non seulement d’avoir la tête tranquille, mais d’avoir rapidement réponse à vos questions afin de prendre des décisions éclairées.

 

En faisant l’état des lieux régulièrement, vous serez plus proactif dans votre prise de décision. N’attendez pas la fin de l’année pour mettre le nez dans vos finances. Vous prenez le risque de ne pas voir tout de suite que vous vous dirigez vers une perte. Par exemple, l’un de vos fournisseurs augmente ses prix et vous ne révisez pas les vôtres. Vos produits et/ou services ne seront pas aussi rentables que prévu.  

 

2. Soyez à jour dans la facturation

 

« Go get the money! » comme on dit. En facturant plus tôt que tard, vous vous assurez d’être… payés plus rapidement. Vous ne voulez pas non plus que votre compte à recevoir devienne une  mauvaise créance. C’est beaucoup de paperasse et ça coûte cher en Advils. Pour être payé rapidement, vous devez faire des suivis assidus. Plusieurs outils existent pour en favoriser la gestion. Ça prend beaucoup de choses pour réussir en affaires. De l’argent, entre autres. Ne le laissez pas filer !

 

3. Gardez votre cycle d’exploitation le plus court possible

 

C’est quoi le cycle d’exploitation? C’est le temps entre le moment où vous faite vos achats auprès de vos fournisseurs, jusqu’à l’encaissement de la vente auprès de votre client. En maîtrisant votre cycle d’exploitation, vous arriverez à une meilleure gestion de vos liquidités (#CashFlow). Et une meilleure gestion de vos liquidités, ça veut dire une meilleure compréhension de ce dont votre entreprise a besoin et à quel moment pour rouler quotidiennement.  

 

4. Ayez des prévisions financières 

 

Les prévisions financières sont votre référence, votre guide. N’est-ce pas plaisant de connaître le potentiel financier de votre entreprise? Quand vous faites l’état des lieux, vous pouvez ensuite revenir à vos prévisions financières. Est-ce mieux? Pire? Qu’est-ce qui explique l’écart? Quelles sont les prochaines étapes? Vous voyez, tout ça fait du sens quand on fait la boucle. 🤹 En plus, on a un super outil gratuit pour ça : Previsio

 

5. Formez-vous

 

C’est là qu’on glisse subtilement (ou pas du tout) la formation qu’on offre en octobre sur la gestion administrative et financière ! Meilleure sera votre compréhension de la bibitte, moins vous en aurez peur ! Et qui n’aime pas un peu de sérénité dans ce monde électrisé? On vous conseille fortement de vous former (si ce n’était pas déjà clair). 

 

Être à vos affaires, ça évite les surprises salées. Et par surprise salée, on ne veut pas dire une poignée de peanut délaissée dans la cuisine de votre cousin Martin. 

 

Pour aller plus loin

 

C’est par ici pour rejoindre d’autres entrepreneur.e.s passionné.e.s (#NOT) par la gestion administrative et financière. Ce n’est peut-être pas votre tasse de thé, mais vous serez soulagé.e de vous sentir en contrôle.