PME : Faire sa transition écologique avant d’y être forcés

article TÉ carré

PME et transition écologique en 2024

Avec une année record en termes de température, mais aussi de catastrophes naturelles jamais vues sur tout le globe, alliées à un contexte d’incertitude économique et politique, les PME sont, plus que jamais, exposées à l’instabilité, à l’imprévisible.

L’économie elle, est appelée à se redéfinir sur la base de grands objectifs mondiaux et nationaux de réduction des GES et de la pollution.

 

Quelles sont ces pressions qui exhortent le secteur privé à mettre en marche une transition écologique?

Elles sont plusieurs…

1.Répondre aux attentes de vos clients, investisseurs et partenaires

 

Votre raison d’être, c’est -à-dire vos clients, que ce soit des entreprises ou des citoyens, sont de plus en plus conscientisés sur les enjeux environnementaux. Faire preuve de leadership en la matière vous assure de garder votre PME dans le cœur des parties prenantes avec lesquelles vous interagissez. Il en va de la réputation de votre marque. Attention toutefois à l’écoblanchiment. Honnêteté, mesure et transparence sont de mises!

Selon un sondage effectué en 2023 par la firme KPMG, les deux tiers des PME québécoises reçoivent des questions des clients relativement à leurs engagements ESG et craignent la perte de contrats si elles n’intègrent pas des pratiques alignées avec ces normes.[1]

[1] Source PME Innovation | Oui aux normes ESG, mais comment ? | La Presse

2. Se conformer aux lois et aux règles à venir

 

Selon une étude dévoilée par la Banque de Développement du Canada (BDC) , 92% des grands donneurs d’ordre au Canada exigeront en 2024 que leurs fournisseurs divulguent leurs critères ESG. Et le nombre de critères exigés augmentera dans les 5 prochaines années. [2]

[2] Les petites entreprises qui ne répondent pas aux exigences en matière d’ESG perdent d’importants contrats : Une étude de BDC | BDC.ca

3. Obtenir du financement

 

Entre 2017 et 2019, le Centre québécois de développement durable (CQDD) mentionne que le nombre de programmes du gouvernement du Québec prenant en compte les pratiques de développement durable a augmenté de 600%, passant de 18 programmes à 106. 

Avoir un plan d’action clair vous aidera à décrocher du financement pour vos projets de transition écologique.

$ $ $ $ $ $ $

Voici un endroit qui répertorie quelques sources de financement en lien avec le développement durable corporatif : Financez vos projets de développement durable (infoentrepreneurs.org)

4. Répondre aux attentes de vos employés (actuels et futurs)

 

Développer des politiques ESG ou des pratiques écoresponsables en entreprise a pour effet de mobiliser les employés. De tel projets peuvent se faire sous forme de comité interne sur une base volontaire ou par intrapreneuriat. 

 

Impliquer ses équipes dans une transition écologique a pour effet de gonfler la fierté de vos employés et par conséquent leur fidélité.

 

Vous devenez aussi plus attrayants pour les jeunes générations qui ont des attentes plus élevées sur la mission et l’engagement social et environnemental de leur employeur.

Les répondants d’une étude menée par RECYC-QUÉBEC en 2022 reconnaissent certains bénéfices associés à l’adoption de pratiques durables, soit une mobilisation des employés (71 %) et un gain financier (69 %) [1]

[1] Guide Déchet zéro au boulot 2.0 (gouv.qc.ca)

Cela nous amène à notre prochain argument…

5.Réduire les coûts d’opération

Le développement durable, c’est aussi rentable!

 

À l’heure où les tarifs d’électricité connaissent un bond pour les PME, gagner en efficacité énergétique, même s’il faut y investir au départ, permet de faire des économies à plus long terme.

Réduire à la source l’usage des ressources, minimiser le gaspillage, privilégier le réemploi, réparer, reconditionner, utiliser ses équipements jusqu’à la fin de leur vie utile, sont aussi des moyens de réduire ses coûts.

N.B. : Le développement durable s’applique aussi aux ressources humaines. Par exemple, améliorer les conditions de travail et soigner la culture d’entreprise aura comme effet de réduire l’absentéisme.

6. Minimiser les risques et éviter les crises

 

Les aléas du climat et les crises sanitaires peuvent avoir de graves conséquences sur les PME.

Quels types de risques sont à considérer?

A)     Risque physique

L’emplacement physique de votre entreprise a une incidence sur les risques climatiques (ex. : zone inondable, zones à risques de feu).

L’infrastructure de vos bâtiments peut aussi être affectée par le stress climatique. Les précipitations sont de plus en plus abondantes dans les villes encore mal équipées avec une surcharge des systèmes d’évacuation et de drainage.

Anticiper ces risques peut éviter des coûts liés à des sinistres importants.

 

B)     Risques liés à votre chaîne d’approvisionnement

Il est sans conteste que les changements climatiques (de même que les crises sanitaires et politiques) perturberont davantage les chaînes d’approvisionnement : interruptions, hausse des prix et augmentations des délais de livraison sont à prévoir.

Comment y remédier?

Cherchez à diversifier votre chaîne d’approvisionnement, notamment en explorant des solutions locales et de la diversité sur le plan géographique.

7. Pour être cohérents aves vos valeurs

 

Beaucoup d’entrepreneurs ont choisi de créer une entreprise pour innover, pouvoir changer le monde, le rendre meilleur. Des valeurs de responsabilités environnementale et sociale sont souvent au coeur de leurs préoccupations.

Concrétiser sa transition écologique d’affaires est un moyen concret d’incarner ses valeurs et de devenir un leader dans son secteur. 

 

 

En fin de compte, peu importe quelle est votre raison d’agir, les pressions réelles mentionnées se transformeront en avantages concurrentiels une fois que vous aurez réussi à adopter des pratiques durables.

Toutes les raisons sont bonnes pour commencer à prendre votre transition écologique en main. N’attendez pas d’y être forcé(e)s :  prenez les devants!

L’École des entrepreneurs du Québec a élaboré un Parcours complet d’accompagnement pour les PME de Montréal désireuses de passer à l’action. Visitez le www.parcourstransitionecologique.com pour en savoir plus et vous inspirer via nos réseaux sociaux.